• Le temps qui reste - François Ozon

    A 30 ans, Romain apprend qu'il est malade d'un cancer qui se soigne mal. Plutôt qu'un traitement pénible et très incertain (la scène ou il apprend sa maladie et ou il essaye, tout seul, de comprendre exactement ce qui l'attend, pour combien de temps il en a, est très forte) il préfère aller au devant de sa mort... Il en a pour 2 ou 3 mois. On va le suivre pendant cette période. Avec ses parents, sa soeur, sa grand-mère, son copain, des inconnus. Il va même vouloir faire un enfant entre temps. Mais pas vraiment son enfant...

    La force du film, à mon avis, c'est qu'on s'est tous imaginé plus ou moins des scénarios dans ce genre. Personnellement, je fais ça très bien sur mon vélo (lieu de pensées suspendues). Ce que je ferais si... comment je le dirais, comment on pleurerait, comment je laisserais des souvenirs etc. Là... le rêve est un fim.

    Autre bonne idée (et là, évidemment, on s'identifie moins volontiers) le personnage est odieux. Roman est un photogrpahe de mode pas sympa. Ou plutôt sympa avec très peu de gens et seulement quand il le veut (ce qui veut dire, pour moi : pas sympa !!). Il est arrogant, désagréable, blessant eet égoiste.

    On doit être très égoiste, remarque, quand on sait qu'on ne reverra bientot plus personne.

    Ces quelques semaines le changeront évidemment. Un peu en bien (c'est la morale du film ??) mais pas seulement. A l'heure des bilans, on sent qu'il ne veut pas tirer de conclusion. Qu'il veut être bon avec les inconnus, mauvais avec les siens. Seul et insatisfait. Il refuse de se laisser entourer. De se soigner aussi car je n'ai jamais pu oublier pendant tout le film qu'il y a aussi une autre manière de vouloir. Vouloir vivre et se soigner. On connait tous des miraculés, non ? A l'évidence, il n'en a pas envie, car pour cela, il faut pouvoir prendre appui sur quelque chose  ou quelqu'un. Il ne veut pas de cette dépendance.

    Le tire-larme marche relativement bien avoir moi car je n'ai tout de même pas pu m'empécher de le trouver touchant ce Romain si seul. Il parait que le perosnnage ressemble pas mal à Ozon lui-même. Comme quoi ca rend créatif !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :