• L'enfant - frères Dardrenne

    C'est l'histoire d'un enfant assez mal parti si vous voulez mon avis. Dans la critique de TELERAMA que j'ai lu avec attention en sortant du ciné, ils parlent beauocup de l'amour des parents pour ce bébé qu'on ne verra qu'emmitouflé pendant tout le film. J'avoue ne pas en avoir la trace pour ce qui concerne le père. Et que c'est bien là, à mon avis, le sujet du film.

    Bref, l'Enfant raconte les premiers jours de la vie d'un petit bébé, né d'un père et d'une mère dans la mouise. Maman a l'air paumé. Mais a un petit appart'. Papa est une petite frappe qui se pense libre et qui ne semble pas ravi de cet enfant. Pas ravi non plus de sa copine selon mes critères, mais je suis sans doute trop petite bourgeoise. Maman rentre de l'hopital donc, elle montre le bébé à son homme qui ne va pas trouver d'autre idée que de proposer de vendre ce bébé à des gens qui ont des fillères pour cela (vers l'adoption précisons). La maman dénonce le papa aux services sociaux. il essaye de retrouver son bien. Y arrive, mais en ayant perdu les frais de change au passage. Dans le même temps, il met un autre jeune garçon vraiment dans la mouise. Acculé, il fini par se rendre à la police qui l'envoit en prison ou il reçoit la visite de sa copine qui avait pourtant l'air bien fachée du temps ou il vendait leur enfant.

    Le pb, comme toujours, avec ce genre de film, c'est que j'ai du mal à sortir du côté documentaire du film. Je m'indigne d'une situation et de réactions qui sont pur fiction.

    En l'occurence, ils touchent un peu à l'essentiel. A ce quo'n fait de ses enfants. Je n'ai pas resisté à l'envie de détester le jeune homme. Sa liberté humide et triste ne m'a pas paru valoir la peine. Je ne comprends pas assez.

    Mais le film est fort. Comme un monde sans pitié.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :